RECHERCHER SUR LA POINTE :

D comme danse

En ce moment

La danse se déploie pendant quinze jours comme un mouvement universel, symbolique et politique. Six chorégraphes, cinq créations traduisent une expérience humaine collective dans cette nouvelle édition du D Festival du 3 au 13 avril 2024 au Marni et au Senghor.  

Le corps raconte, des voyages, des migrations, des révoltes; le corps endure, expulse, puise dans sa mémoire. Le corps possède des ressources infinies.

Les artistes, pour la plupart aussi interprètes de leurs pièces, témoignent d’un solide ancrage dans l’ici et maintenant, projettent un meilleur demain, révèlent une danse engagée, dans les corps et les idées.

Youri de Gussem, Fanny Brouyaux en solos, Léa Vinette en duo, Nadine Baboy invoquant la poésie et la musique, Hippolyte Bohouo mettant en scène deux interprètes et Maria Eugenia Lopez en trio accompagnée d’un batteur sur le plateau ouvrent une fenêtre sur la danse pour les passionnés et les curieux.

___

Infos:

10 > 15€ – Art. 27 : 1,25€

theatremarni.com

senghor.be


Vous aimerez aussi

Spectacle: DISCOFOOT , Chorégraphie: Petter Jacobsson et Thomas Caley. Avec les 24 danseurs du CCN – Ballet de Lorraine, un arbitre et trois juges artistiques DJ: Ben Unzip, Dans le cadre du Festival Montpellier Danse, Lieu: Place de la Comédie, Montpellier , le 30/06/2024

Discofoot, Roller Derviches et leçons tout public

Au large
À gauche, Daniel Blanga-Gubbay et Dries Douibi, codirecteurs artistiques du Kunstenfestivaldesarts à Bruxelles, et, à droite, Jessie Mill et Martine Dennewald, nouvelles codirectrices artistiques du Festival TransAmériques (FTA) à Montréal | © Bea Borgers et Hamza Abouelouafaa

Diriger un festival: à deux, c’est mieux

Grand Angle